Le pacte germano – soviétique 23 août 1939

19 octobre 2020 0 Par admin6819

Le pacte germano – soviétique 23 août 1939

Le 23 août 1939, le monde apprend avec stupéfaction la signature au Kremlin, à Moscou, d’un pacte germano-soviétique de « non-agression».

Les premières initiatives belliqueuses de Hitler s’accompagnent comme il va de soi d’un brutal regain de tension en Europe.

Staline, soupçonne les Occidentaux de vouloir détourner vers l’Est les appétits de conquête de Hitler. Il croit voir dans le lâchage de la Tchécoslovaquie à la conférence de Munich, en septembre 1938, la confirmation de ses craintes.

Cinq mois après la conférence de Munich, commence à émettre des revendications sur la Pologne et réclame en particulier Dantzig, « ville libre » selon les termes du traité de Versailles de 1919. Le « couloir de Dantzig » assure à la Pologne un accès à la mer mais présente pour les Allemands l’inconvénient de séparer la Prusse orientale du reste de leur pays. 

Le 15 mars 1939, la Wehrmacht entre à Prague et transforme ce qui reste de la Tchécoslovaquie en une colonie allemande. Pour circonvenir la menace allemande, Staline négocie d’abord un rapprochement avec les Français et les Britanniques. Un projet d’accord est bouclé le 22 juillet 1939 mais le dictateur refuse de le signer car les Occidentaux n’autorisent pas ses troupes à entrer en Pologne et en Roumanie en cas d’agression allemande.

De dépit, Staline change son fusil d’épaule et, le soir du 19 août, annonce à son Politburo (bureau politique) son intention de signer un pacte de « non-agression » avec son turbulent voisin.

Subscribe to
Passeur de Mémoire

Or subscribe with your favorite app by using the address below

Egalement disponible sur:

Disponible en cartouches blanches pour radios: